Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)

Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)
Ici c'est le printemps toute l'année !!!

lundi 9 mai 2011

Une histoire de pieds









Que vous pratiquiez la danse classique,











ou le tango argentin,











ou que vous marchiez pieds nus,












que vous ayez un style décontracté,











ou encore que vous portiez ce genre de chaussures, par pitié pour eux, prenez soins de vos pieds, ils vous supportent du matin au soir !



Mathilde Primavera.

13 commentaires:

  1. Jolie série, colorée et variée.
    Et il me revient une citation : "Une femme qui a mal aux pieds parait toujours son âge".
    Tout à fait d'accord ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Totalement craquante ta série de pieds !! même si, par goût, j'opte plutôt pour les pieds nus !

    RépondreSupprimer
  3. K'line Bloom9 mai 2011 19:54

    J'adoooooore ! :)
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Cri de la terre ferme10 mai 2011 06:15

    Mais qui a épié tous ces pieds ? Pitié pitié pour les pieds maltraités au nom du galbe d' un mollet, de la courbe d' une croupe. Je sais que tu reconnais là la militante des clark's doc Martens kickers et autres pataugas! Cette contention est l esthetisation d une sournoise violence machiste dans laquelle on a modelé toutes les petites filles depuis les femmes girafes aux chinoises infirmisées et aux occidentales que nous sommes. La boiteuse que je suis crie sus aux talons hauts vivent les orteils libres et sauvages hourra pour la sensualité du pied nu sur le sol, un caillou faisant mal moins longtemps que l enfermement dans des escarpins à bout pointu.
    Cela dit, ma véhémente diatribe trouve peut être sa source dans la jalousie..... Que veux tu, je ne parviens pas à m envisager en passant ma vie en équilibre sur seulement quelques CM2

    RépondreSupprimer
  5. Brigetoun : une seule solution, coure (ou enfin non, vas y à ton rythme), va chez le pédicure et le podologue !!! De braves gens pour nos petits petons !!!

    RépondreSupprimer
  6. Pastelle : ta citation ne me plait pas du tout, du tout, car cela veut dire que je suis vieille depuis l'enfance ! J'ai toujours eu mal aux pieds dans ma vie. Bon, il faut dire que 2 cours de danse classique par semaine n'était pas fait pour m'arranger, puis un affaissement de la voute plantaire due au port des pointes trop jeune et trop intensivement et maintenant la pratique du tango argentin sur les métatarses, les miens sont douillets et souffrent après une milonga ou un cours de tango !!!

    RépondreSupprimer
  7. Michelaise : en fait, tu es une baba cool !!! rires !!!

    RépondreSupprimer
  8. K'line : tu pourrais nous faire aussi une série de photos artistiques sur ce thème ! Qu'en penses tu ?

    RépondreSupprimer
  9. Cri : ton cri du cœur n'a rien à voir avec de la jalousie, il est vrai que c'est un vrai calvaire de faire des pointes, de porter des escarpins (celles qui disent qu'elles sont à l'aise comme dans des baskets sont des menteuses, voire des frimeuses), le tango est une pratique masochiste pour ses pieds, et le tout confine la femme au statut de "sois belle et tais toi", pendant que ces messieurs harponnent le bitume en espadrilles, baskets et souliers plats ! Pour ma part j'avoue porter des talons qu'au tango (et c'est déjà bien suffisant) car les femmes ne peuvent pas pratiquer cette danse à plat. Le reste du temps je ne présente pas une image de la femme chaussée sexy, mais qu'est ce que je suis bien dans mes pompes !!!

    RépondreSupprimer
  10. Une solution Mathilde : les compensées façon 40's ou 50's et tellement confortables ! Je ne les quitte plus d'une semelle ;)

    RépondreSupprimer
  11. Je vais réfléchir à ta proposition Mathilde...De la street photography, pourquoi pas...sinon je passerai une annonce pour des modèles qui accepteraient de me dévoiler leur petons ;)
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. K'line : oui, effectivement, il faudrait que j'investisse dans des compensés ! Quant à tes futures photos sur les pieds et les chaussures, je suis certaine qu'un bien grand nombre de personnes accepterait d'exposer leur petons pour toi ! :) Bises

    RépondreSupprimer