Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)

Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)
Ici c'est le printemps toute l'année !!!

vendredi 15 mai 2015

Il parait que le jaune va être à la mode cet été !








Symbolique de la couleur Jaune :
 
Quand on observe le jaune, la couleur du soleil et des boutons d’or, ce qui interpelle avant toute chose, c’est l’incomparable clarté qui s’en dégage. En effet, de toutes les couleurs, le jaune est celle qui apporte à la vision la plus grande part de luminosité et elle porte en elle une telle brillance qu’elle est capable de frapper l’œil avec grande intensité.
Le jaune tel un soleil au zénith, par un beau jour d’été, illumine la vision et apporte à celui qui le contemple l’énergie nécessaire à l’éveil de sa conscience.





Tempérament :
  • Clair, lumineux
  • Rayonnant, brillant
  • Conscient, éveillé, lucide
  • Réfléchi, intelligent
  • Individualiste, riche, fortuné 









Le jaune représente en termes de besoins essentiels, le besoin de lumière et de clarté, le besoin d’avoir une individualité propre et une identité tout comme le besoin de réfléchir de pouvoir comprendre et d’analyser.








Propriétés :
  • Stimulant psychique
  • Stimulant lymphatique
  • Stimulant de la digestion
  • Stimulant de l’estomac
  • Antidiabétique






Signification du jaune
Nulle couleur n'est plus joyeuse que le jaune. Couleur du soleil, de la fête et de la joie, elle permet d'égayer un univers et de le faire rayonner. Il est vrai que le jaune est une couleur chaleureuse et stimulante. Tout comme le soleil qui diffuse ses rassurants rayons porteurs de vie sur terre, le jaune est la couleur de la vie et du mouvement. Pourtant, derrière cet aspect joyeux, le jaune peut parfois se révéler négatif. Associé aux traîtres, à l'adultère et au mensonge, le jaune est une couleur qui mêle les contrastes. Le jaune pâle contrairement au jaune vif s'écarte de ce chemin régénérateur pour plutôt pointer la maladie, la morosité et la tristesse. Le jaune est également associé à la puissance, au pouvoir et à l'ego (c'était la couleur de l'Empereur de Chine). On retiendra avant tout que le jaune est la couleur de l'ouverture et du contact social : on l'associe à l'amitié et la fraternité ainsi qu'au savoir. Le jaune est le parfait compagnon des marrons, du blanc, du noir et du crème. 






Signification positive : fête, joie, chaleur, ego, puissance, connaissance, amitié
Signification négative : traîtrise, mensonge, tromperie
Représentation : boîtes aux lettres, sable, soleil, œuf, fleurs (marguerite)





Le jaune est le symbole de la spiritualité, de l'intelligence et de la force infuse. Comme l'or il évoque la richesse matérielle et celle de l'esprit, l'abondance. 





·  C'est une couleur qui anime l'espace et symbolise la lumière. Le rayon solaire, l'intarissable rayonnement solaire, est pour le sacré une émanation de forces liées à l'épanouissement et à l'harmonie provenant du Soleil. 






·  Chez les Perses, il était substance divine. Zoroastre veut dire, en Perse, celui qui est doré et a accès aux richesses touchant à l'âme. Il était, pour les anciens Perses, l'attribut de Mithra qui était une divinité de la lumière chez les Mazdéens. 




·  Les Grecs l'avaient dévolu à Apollon qui le portait comme un flambeau de gloire. 
·  D'après certaines croyances médiévales, le jaune représentait aussi l'or maudit poussant la créature humaine au crime. 




Le jaune était aussi associé à la tromperie que l'on rencontre dans l'adultère menant à la rupture des liens du mariage. Le «jaune cocu» n'est pas une expression inventée, elle a un rapport avec la symbolique de cette époque. Elle est encore employée dans le langage populaire où les bafoués en amour sont les porteurs inconscients de cette couleur. 








·  Le jaune vif est actif. Pâle, il repose, relaxe.
·  Il aiguise l'intellect et incite aux travaux de l'esprit.
·  Tout de lumière, le jaune agrandit les espaces tout en les magnifiant. 






Il rayonne de gaieté légère et témoigne d'une certaine liberté intérieure. Le rejet du jaune au contraire indique la peur de l'isolement et du changement. 




·  Caractère psychologique de la couleur : intellectuel, idéaliste, philosophe, enjoué, ouvert.
« Dans sa pureté la plus grande il porte toujours en lui la nature du clair et possède un caractère de serein enjouement et de douce stimulation ». Goethe, Traité des couleurs. 





  




Le JAUNE symbolise la lumière spirituelle. Il évoque le miel. Isaïe nous dit : " Celui qui viendra pour repousser le mal et instaurer le bien mangera du miel et du beurre."








    • Étant d’essence divine, le JAUNE d’or devient sur Terre l’attribut des princes et des rois qui proclament l’origine sacrée de leur pouvoir.

    • En Chine, le JAUNE est la couleur des empereurs.






    • Le JAUNE peut aussi mener à l’égoïsme, à l’orgueil et à la présomption où l’amour est oublié

    • Le JAUNE est la couleur du soleil. Il est devenu l’attribut des divinités solaires, telles qu’Apollon, le dieu égyptien Râ et les dieux du soleil chez les Incas et les Aztèques.

    • Dans la mythologie égyptienne, la chaleur et les rayons pénétrant du soleil passaient pour être le sperme d’or du dieu Râ.

    • Pour les indiens Cherokees, le JAUNE est associé au feu sacré de l’actualisation, au pouvoir de l’homme d’actualiser l’intuition du créateur par ses justes efforts."
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  








































Couleur du 3ème chakra. Symbole de l'estime de soi, de la confiance en soi, de l'égo, de la puissance, du pouvoir.










"Le fleuve Jaune a lui-même, parfois, son eau limpide ; est-ce que l'homme n'aurait pas, lui aussi, quelques jours heureux ?" 
 
Proverbes chinois
 

 
 
 
 
"Ce qui sauve ces gens, c'est leur instinct de résistance, cette once de dérision, presque de gaieté, avec lesquels ils font mine d'ignorer leurs pertes. Ils rient peut-être jaune, mais ils rient." 
 
Journal de l'année du désastre de Kathrine Kressman Taylor 
 
 
 
 
 
 


 
"Tant qu'à rire jaune, autant que ce soit de bon cœur." 
 
Marc Escayrol
 
 
 
 
 
 
 
 
 
"Il n'y eut rien qu'un éclair jaune près de sa cheville. Il demeura un instant immobile. Il ne cria pas. Il tomba doucement comme tombe un arbre. Ça ne fit pas de bruit, à cause du sable." 
 
Le Petit Prince de Antoine de Saint-Exupéry 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
"L’homme est noir ou tout au moins brun foncé. C’est donc là, sans distinction de race, la véritable couleur naturelle et particulière de la race humaine, et il n’y a jamais eu de race naturellement blanche. Parler d’une telle race et partager puérilement les hommes en race blanche, jaune et noire, comme le font encore tous les livres, c’est témoigner d’une grande étroitesse d’esprit et d’un manque de réflexion." 
 
Arthur Schopenhauer, Parerga et paralipomena. 
 
 
 
 
 


Le jaune est la couleur typiquement terrestre. (. .. ) Il fait penser à l'extravagant gaspillage des dernières forces de l'été, dans l’éblouissement criard du feuillage d'automne, privé du bleu, de ce bleu apaisant qu'on ne trouve plus alors que dans le ciel.

Kandinsky, Du spirituel dans l'art 
 
 
 
 
 
 
 
 
"L'Art n'a rien à démêler avec l'artiste. Tant pis s'il n'aime pas le rouge, le vert ou le jaune ; toutes les couleurs sont belles, ils s'agit de les peindre." 
 
Lettre à Louise Colet, 26 juillet 1852. Gustave Flaubert 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
"A New York les taxis sont jaunes, à Londres ils sont noirs et à Paris ils sont cons." 
 
Extrait de Vacances dans le coma. Frédéric Beigbeder 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mathilde Primavera.
 
 
 
 
 
 
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 

mardi 7 avril 2015

Du foot en passant par les poux pour arriver jusqu'à une certaine servitude !





S'il existe autant de personnes qui aiment le foot c'est certainement car les principaux protagonistes sont des "joueurs" qui peuvent "marquer" des "buts"!

Lorsque je marque mes orteils avec mes chaussettes trop serrées, en sillonnant l'asphalte de la cité des papes, le but n'est pas forcément présent.

Quant aux joueurs qui se trouvent dans la rue, ils ne mouillent pas leurs maillots. Sont aussi insipides que ma boite de sardines restée ouverte sur ma table, sans huile, sans arrête, sans chair, mais laissant une odeur indéfinissable et tenace, pas franchement agréable.

Mais, ma chair, ma peau, qu'il faut sauver absolument, parait-il, ne restent pas comme deux harengs saur tranquillement dans leur emballage.

Hier, ma chair s'est pétrie de douleur, a rougi de stupeur, devant le père, le fils et la vierge Marie.
Ma famille spirituelle n'est jamais présente là où je l'attends.

En revanche, dans l'attente d'une alliance réelle et durable avec elle, cette dernière finit toujours par se détourner de moi au moment le plus inattendu et inopportun qu'il soit, et ce, même si le père restera toujours omniprésent dans mon esprit et recommandé vivement par mon âme !

Des jours auparavant, c'est mon alter-ego intellectuel qui m' a tourné le dos pour sauver son égo, transformant nos rêves communs délirants, en délires certains.
On a beau savoir que ce n'est pas nous qui décidons de notre destin, il est toutefois, parfois, inhumain de nous laisser sans teint.

Les morts vivants, les fantômes qui croisent mes pas transparents, ne sont jamais que mes frères.
Je les ai tous abandonnés, à commencer par moi-même, par ingratitude, manque de certitude, servitude et mauvaises habitudes.

Finalement, la fascination, les joies et les chagrins qu'engendrent le foot, ne sont pas moins louables que mes propres sentences !

(Le pouvoir que l'on s'accorde, que l'on accorde aux autres, ne sont jamais que des poux que l'on peut voir sur sa tête et dans notre propre maison.)


Texte de Mathilde Primavera.