Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)

Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)
Ici c'est le printemps toute l'année !!!

dimanche 10 avril 2011

Cela pourrait bien arriver






Les escaliers, un à un, il les montera jusqu'au dernier étage.
Son jeune âge lui permettra d'arriver intact, sans aucun essoufflement.
En cette saison, légèrement vêtue, délicatement parfumée, je lui ouvrirai la porte de mon antre et au même moment, nous nous sourirons en découvrant mutuellement l'éclat de nos prunelles.
Ses dents du bonheur, ses lèvres charnues très bien dessinées et teintées d'un rose vif, seront à elles seules une invitation à la gourmandise, n'en déplaise aux moralistes.
Nous hésiterons entre effectuer des gestes lents qui auraient l'avantage de nous faire savourer cet instant et se précipiter dans les bras l'un de l'autre dans un élan impulsif mutuel.
Le résultat en sera une gesticulation maladroite, mais néanmoins se situant entre le comique, la tendresse et la passion.
Effet instantané pour un rire immédiat partagé.
Nous aurons de cesse de vouloir nous effleurer, nous embrasser, tout en voulant s'enquérir des nouvelles de l'autre, ce qui occasionnera une belle pagaille dans le salon, mais d'où en ressortira un air canaille sur nos tronches rajeunies par cet instant magique.
Une fois l'apprivoisement effectué, nous serons plus précis dans nos accolades, embrassades et discussions.
Mais, nous nous tairons rapidement pour laisser la place à tout le reste.
Ensorcellement !
Ensoleillement !
Deux cigarettes, deux verres, deux bouches collées, deux corps enlacés.

Champagne !!!



Mathilde Primavera.

8 commentaires:

  1. L'escalier est aussi beau que l'histoire.
    Et bien sûr que ça arrivera. :)

    RépondreSupprimer
  2. Pastelle : ma cage d'escalier n'est pas aussi belle malheureusement, mais l'histoire...

    RépondreSupprimer
  3. De toute façon quand on monte l'escalier on pense à autre qu'à l'escalier... :)

    RépondreSupprimer