Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)

Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)
Ici c'est le printemps toute l'année !!!

mardi 22 décembre 2009

Dernière publication tout court



























Il y a beaucoup de chance pour que je ne refasse pas de nouvelles publications en 2010.
J'ai donné tout le long de cette année le meilleur de moi-même.
Mais malheureusement, il m'est arrivé aussi d'y être attaquée comme une pestiférée, comme si j'avais publié une atrocité.
Je suis ravie d'avoir rencontré et de continuer à rencontrer des personnes par le biais de ce blog.
Ceci dit, ici on s'expose plus que nulle part ailleurs à bien des incompréhensions qui peuvent s'avérer très douloureuses.
Je n'arrêterai pas d'écrire, oh non, j'en suis incapable.
Je reste toujours persuadée qu'écrire sauve bien des maux plus que cela ne sauve les mots.
Mais il y a de fortes chances pour que je le fasse toute seule chez moi en catimini.
Si l'interactivité à du bon et m'a offert de belles grandes surprises, j'ai aussi très souvent été mal comprise.
Pour ne pas souffrir davantage, il est sans doute préférable que j'utilise mon énergie différemment.
Peut-être que ce blog va me manquer, il me manque déjà, les vôtres aussi, mais doit-on donner le bâton pour se faire battre puisque certains de mes commentaires sont jugés avec beaucoup de sévérité aussi ?
Par honnêteté et grande clarté je vous offre pour la dernière image, une photo de moi, une vraie, à une époque où j'étais heureuse. Elle ne date pas d'hier, mais elle n'est pas si vieille que cela non plus !
Bonne continuation à tous, et qui sait peut-être à l'année prochaine, mais franchement, ça m'étonnerait !



Mathilde Primavera.

16 commentaires:

  1. ¿Come se dice "Una mujer muy guapa"?
    Creo que se dice "Mathilde Primavera"...

    Bien sûr que tu seras là, avec nous, l'année prochaine...
    Et puis pourquoi se focaliser sur la réaction des abrutis? Ne pense qu'aux commentaires des gentils...

    Besitos

    RépondreSupprimer
  2. mais qu'est ce qu'on a bien pu te dire pour que tu arrêtes ?
    Je n'ose pas te dire de négliger, ne sachant ce qui provoque cette décision - simplement c'est très dommage.
    Formidable la photo

    RépondreSupprimer
  3. Ben vlà autr'chose...
    Les troupes désertent maintenant...

    RépondreSupprimer
  4. Je ne comprends pas non plus. Mathilde, il ne faut pas courir après ce qui est derrière. C'est trop casse gueule. Nous avons tous besoin d'amour et nous ne savons pas toujours où le prendre parce que les chemins pour le trouver se sont perdus dans le maquis des illusions et des faux semblants. Souvent la solitude, la maladie aussi y ont semé leurs embûches. Alors nous nous rassurons avec des avatars et nous nous calons douillettement dans de fausses indifférences. Mais il ne faut jamais renoncer et c'est dans cette obstination souvent d'apparence vaine que nous avons notre force que l'on soit écorché vif ou durement caparaçonné.
    Je ne sais rien de toi mais en entrebaîllant ta porte la mieux fermée ainsi ouverte sur ta richesse, ta personnalité , tes battements d'âme, tu nous aides à nous rouvrir à nous-mêmes. Je ne sais comment te dire cette complicité muette et ce partage des sentiments. Si tu pars, et il faut respecter ce choix s'il est le bon, tu vas donc nous priver de ta petite lumière mal assurée mais si précieuse par les temps qui courent où nous tâtonnons quand nous aurions tant besoin de certitudes. Je suis maladroit dans ces qq lignes ne sachant trop ce que je peux faire pour toi (je n'ai pas ta mél, MB a la mienne). Excuse aussi les probables fautes.
    Je t'embrasse.
    En espérant pouvoir chanter "Mathilde est revenue !"

    RépondreSupprimer
  5. http://www.linternaute.com/femmes/famille/bebe/tutoriel-pratique/decodez-le-langage-de-bebe/image/cris-313346.jpg

    RépondreSupprimer
  6. Dommage que je n'ai échangé que quelques mots avec toi mathilde ! Dommage pour moi... mais certainement pas pour toi...! ! !...:)))
    Tu as de l'énergie à revendre, une vision de la vie plus qu'optimiste et de la générosité offerte à qui passe par ce blog !
    Laisse pas tomber s'il te plait ! Ce ne sont que des mots après tout ! ! !... même s'il y a toujours "bien plus que des mots"...

    Passe de bonnes fêtes Mathilde !...
    A un de ces jours...:)... Oui, je sais... ! ! !

    Jeff...:-)

    PS : J'oubliais... Au risque d'être indécent, pas correct et ridicule ( rien à foutre... ) ! Qu'est-ce que tu es belle, séduisante, éblouissante sur cette photo...! ! !

    RépondreSupprimer
  7. Bon allez ! ça suffit maintenant ! Reviens ! On va finir par pleurer pour de bon ! Mathilde... J'ai encore envie de te dire que j'adore tes yeux...! Mathile ! Merde ! Reviens ! On se connait même pas ! ! ! Et quoi ? Tu dis "tant mieux" ! Je te signale que je suis le seul à te livrer quelques petits mots sur ton visage offert à nos regards... et c'est pas rien ! Mais tu as vu le faux-cul que je fais ! ! ! Et vas-y que je te brosse... et dans un sens... et dans l'autre ! ! !... Putain ! Mais avec des yeux comme ça, tu as dû en calciner quelques uns... Et là, c'est moi qui me calcine comme on dit par ici ! Je me fais du souci Mathilde ! Tu es parti très tôt ce matin à 00:06... et qu'est-ce que tu fous maintenant à 22:39 du soir ?... Je te le demande ! Mais c'est quand qu'il va s'arrêter ?... Tu disais ?...
    Mais j'entend quelqu'un qui s'approche...! Chut ! Non mais arrêtez ! J'entend rien avec toutes ces musiques à c...r... suer ! Merci ! On dirait le mec de la sécurité ! Bonjour monsieur ! Qu'est-ce que je fais là... sur ce blog... à cette heure plus qu'avancée ?... Comment ? C'est fermé ! Voilà, c'est dit ! C'est fermé ! Non mais, je me fous pas, pardon, je me moque pas de votre gueul... de vous ! je prend juste le frais et je m'apprettais d'aille.... ! Aïe ! Mais arrêtez ! Lache-moi ducon ! C'est bon ! je vais y aller ! Oui ben, j'y vais ! Mais poussez pas c om m e ç a v o uss ne c om p r e n ez rien ! Bien p l u s qq ue des mo t s, c'est mo n pied da n s l a gu eule que tu va s chopper !
    Et r ... . . . . ... . .. . t u... .... ... ... . . .. .... .
    ... .. . . Mais quel con celui-là alors !

    RépondreSupprimer
  8. Je me suis crû très drôle quelques secondes... Bon allez Mathilde ! C'est bon maintenant ! On a compris ! Tu reviens, tu t'assois, assoies, asseois... et tu reprends... gentiment ! Si si ! Non pas sissi pour t'asseoir ! .... C'est pour insister...looouurrdement ! Et leeeeeennnnnntement, sur la pointe des pieds,... je m'en va .

    Bises Mathilde

    RépondreSupprimer
  9. Merry Christmas and a Happy New Year to you and your family. Enjoy the season!

    RépondreSupprimer
  10. Surprenant et inexplicable changement d'image: dommage!

    RépondreSupprimer
  11. Joyeux Noël photographique bien sûr !

    RépondreSupprimer
  12. Querida Mathilde, pasé por aquí para desearte que pases una muy Feliz Navidad!, un abrazo.

    RépondreSupprimer
  13. A l'an que ven
    t'esperan!!!

    Boun nouvè

    Lou Sèrgi

    RépondreSupprimer
  14. Mathilde tu n'es pas seule, on aime ton écriture, ne nous lâche pas! Celui qui t'as mal comprise n'est qu'un C.., nous on adore te lire, reviens MATHILDE!!!!!! arrête d'être triste ou en colère, c'est Noel alors joyeux Noêl à toi!

    RépondreSupprimer
  15. Cri de la Vallée5 janvier 2010 à 16:26

    Bon ! Voilà, Mathilde, que tu nous as fait un petit coup de mou. Heureusement, avec mon décalage horaire, je constate qu'il a été sans suite et je te remercie de ta persévérence.

    Tu écris que tu as été l'objet d'attaques. C'est minable ! Je ne sais pas à qui tu fais référence mais la personne le sait sans doute à moins qu'elle n'ait lâchement balancé un scud et se soit planquée pour examiner les dégats ou simplement carapatée. Cette personne peut être fière de sa tactique, sachant qu'elle avance masquée, du moins aux yeux du clampin moyen. Félicitations pour sa bravoure et son panache dans le mode des règlements de comptes !

    A lire ce que disent les autres et la manière dont ils tombent des nues, je vois ça de là : sous des propos faussement anodins mais fielleux en diable pour le destinataire ciblé, le snipper veut, évidemment, dire autre chose que ce qu'il écrit.

    Mais franchement, Mathilde, tu prends un évident plaisir à alimenter ton blog et tu vas te laisser blouser par un(e) asticot(e) qui avance masqué(e) et vient "espionner" ce que tu écris alors que c'est ouvert à tout le monde? Mais cette personne est ridicule et vit dans un théâtre dont elle est l'acteur principal et vraissemblablement l'unique groopie.

    Je suis contente pour toi et pour nous que tu n'aies pas succombé à cette intox à deux balles à la hauteur, probablement, de ce que vaut l'âme de cette personne.

    Bienvenue chez toi, belle Mathilde et ignore ces jean-foutre qui ne méritent rien. Même pas du mépris qui est consommateur d'énergie.

    RépondreSupprimer
  16. Cri : vi j'ai eu quelques soucis et puis de vieux mauvais souvenirs en rapport avec les commentaires de vilains commentateurs remontés à la surface m'ont fait douter de tout ! Pi, tu me connais, une idée, deux idées que je ne pouvais pas garder pour moi, et hop c'est reparti pour le partage ici même, mais avec la possibilité de modérer les commentaires et même de les refuser si je veux. Du coup, les abrutis ne seront même plus visibles et toc, ils n'avaient qu'à pas m'embêter d'abord ! Toute cette manipulation est un choix que j'ai fait, c'est du boulot, un peu long à gérer, mais bon c'est préférable. Mais, l'état non réjouissant dans lequel toutes ces grosses contrariétés m'ont mise ne pouvaient pas laisser supposer une reprise de ma part. Se sont en fait de nombreux soutiens qui m'ont permis de reprendre le dessus, car j'étais vraiment carpette.
    Bises.

    RépondreSupprimer