Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)

Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)
Ici c'est le printemps toute l'année !!!

lundi 25 octobre 2010

Objets mythiques, objets de passion, objets désirés





Mathilde Primavera.

8 commentaires:

  1. Superbe!

    Les pieds ont une vie
    qu'habillent les chaussures
    si bellement.
    Les sabots pour la bourrée...
    A chaque danse sa chaussure

    RépondreSupprimer
  2. De quoi commencer la journée du bon pied! Merci pour ce post et pour votre inscription sur mon blog. Cela m'a fait très plaisir.
    Je vous souhaite une journée qui vous laisse un peu de temps pour nous offrir de beaux sujets sur ce blog.
    Maia

    RépondreSupprimer
  3. K'line Bloom25 octobre 2010 à 16:14

    Désolée pour mon silence, je t'ai envoyé un message via blogguer, l'as-tu reçu ?
    Je suis heureuse de voir que tes publications refleurissent, c'est toujours un plaisir de te lire, et de te découvrir un peu plus chaque jour.
    Calme plat de mon côté, quelques désagréments m'ont coupé l'envie. La légèreté peut déranger certains, la fantaisie blessante faut-il croire...
    je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Jeandler : superbe ? Et comment !!! Si vous me voyiez danser avec mes sabots le tango argentin, vous seriez émerveillé !!! Par contre, je n'ai pas encore essayé la bourrée avec des talons aiguilles, mais promis je commence l'entrainement dès demain !!!

    RépondreSupprimer
  5. Maia : du temps, du temps, c'est bien ce qui me manque, et même si j'avoue en regagner en ayant à nouveau internet, en bossant 39 heures par semaine, je ne vois pas comment je pourrais songer à de nouveaux sujets toute la journée, mais je vais soumettre l'idée à mon patron lors de notre prochaine réunion ! Oh, il devrait être d'accord, tout comme pour la sieste après manger et ne répondre au téléphone que lorsque ça nous chante, tout en écoutant la radio à fond ! Je délire, je délire, vous voyez bien dans quel état me met 9 heures de présence au travail !
    Bon, j'arrête de divaguer, et c'est moi qui vous remercie à nouveau pour votre passage toujours très agréable.

    RépondreSupprimer
  6. K'LINE BLOOM : que nenni, je n'ai point reçu ton message via blogger et d'ailleurs je ne sais même pas comment ça marche !
    Hier je me suis fait une frayeur, en allant voulant voir ton blog je n'arrivais pas à me connecter à ton site, je me suis dit "pas grave, il doit y avoir juste un bug informatique", dans l'intervalle je tombe sur ton commentaire, je me précipite à nouveau sur ton blog et là je m'aperçois que tu veux l'arrêter car tu as l'air désapointée par l'univers ambiant !!!!!! J'avoue être dépitée par ta décision même si je la respecte, et je suis vraiment triste que tu ne poursuives pas ton blog. Sans compter que je crains de ne plus avoir de tes nouvelles, et ça vois-tu, ça me chagrinerait encore plus.
    Alors s'il te plait, si pour ton bien-être cette décision devait te faire du bien, je dis "amen", mais ne reste pas sans faire un petit coucou à l'occasion, je le vivrai mal, maintenant que je commence à te connaitre ! C'est que même virtuellement, on s'attache aux nouvelles relations intéressantes !!! Et puis, je ne desespère pas non plus de te rencontrer un jour, ça serait même idiot de ne pas le faire !!! Il faut juste le décider !!!
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  7. Mathilde, tout cela ne nous empêchera pas de "faire salon", comme il en a été question lors d'une précédente discussion. J'apporterai les macarons, mais avant toute chose il me faudra trouver un équipage pour me rendre jusqu'à tes quartiers :)
    Je t'embrasse également
    PS : tant que Merteuil ou Valmont ne seront pas des nôtres, nous pourrons philosopher à loisir...

    RépondreSupprimer
  8. K'line Bloom : l'équipage ? Et le train alors ? Ah oui zut, au 17ème siècle les rails n'étaient pas d'actualité ! Bon, il n'y a plus qu'à te trouver une bonne voiture et surtout d'excellents chevaux !!! Quant aux macarons, une petite bourse fera l'affaire pour les transporter !!! Vivement qu'on les goûte ces macarons !!!
    Bises

    RépondreSupprimer