Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)

Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)
Ici c'est le printemps toute l'année !!!

samedi 18 septembre 2010

Aujourd'hui encore





Je suis en apnée.
Je me jette dans ses silences.
J'écoute tout ce qu'il tait.
Je scrute à la loupe ses ombres.
Je marche sur ses pas derrière lui, telle une sioux.
Pattes de velours, la démarche feutrée, j'évite de miauler.
Je rase les murs, je me glisse sous son tapis, je m'immobilise.

Je souris.
Intérieurement.
J'ai mes raisons.

Je tente de capter tout ce qu'il ne veut pas montrer.
Je saisis au vol deux trois évidences.

Je continue de sourire.
Mais, je ne le cache plus.

Il parle beaucoup.
Je ne dis rien.
Il dévoile si peu.
Je montre trop.

J'ai envie de rire.

Je lance deux trois tirades comme on plongerait dans une mer à 14 degrés.
Il croit que je suis aussi à l'aise qu'un poisson dans l'eau.
Je suis en train de me noyer.
Je bois la tasse.
Je suffoque.
Mais, je vis.
Pleinement.
Enfin...avec lui.

J'ai envie de pleurer.
De joie.

J'évite de l'attendre.
Je devrais.
Quelques fois je le loupe.
De faux pas en faux pas je me mets à trembler.
Je ne devrais pas.
Il me fait ronronner.

Je souris aux pigeons.
Je m'envole avec eux.
Je ne sais pas voler.
J'ai peur de tomber.

Je suis encore debout.
J'éclate de rire.



Photo et texte de Mathilde Primavera.

15 commentaires:

  1. et moi, je suis dans un coin, et je t'entends (pardon) et je souris

    RépondreSupprimer
  2. Beau texte, biographique sans doute... Très "vécu" semble-t-il ...

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique ! Vraiment magnifique texte ! Que c'est beau ! Merci de nous l'offrir ! Amitiés.

    RépondreSupprimer
  4. Brigetoun : heureuse de te faire sourire !

    RépondreSupprimer
  5. Artemisia : :)
    Merci pour le compliment !
    Effectivement, on n'arrive à parler de certaines choses que lorsqu'on les a vécues ! Perspicace Artemisia !

    RépondreSupprimer
  6. K'line Bloom : je ne pensais pas succiter un tel succès avec ce texte, j'en suis à la fois heureuse et troublée ! Et dire que j'ai hésité à le publier, ne le trouvant pas assez..., pas assez bien sans doute !!!
    Bises !!!

    RépondreSupprimer
  7. Olivier : ah, vous vous y mettez aussi, et venant également de vous, votre compliment me touche aussi !
    Nous ne savons jamais à l'avance ce qu'un texte peut succiter chez le lecteur, et là, et bien je suis très agréablement surprise !

    RépondreSupprimer
  8. Je navigue et j'échoue sur la plage de ton blog.
    J'ai fait un peu le tour de l'île et je tombe sur ton sourire! Le clap de fin de ton texte. Fort, beau, fort beau!
    Je crois que les visiteurs de mon blog(marypier60.blogspot.com)seront ravis de te rendre visite, aussi je cours y déposer un lien.
    A bientôt de te lire encore
    Maia

    RépondreSupprimer
  9. Maia : bienvenue ici !!! Merci beaucoup pour ton lien et le compliment !!!
    Je suis toujours en panne d'internet chez moi à la suite d'un violent orage il y a deux semaines, aussi, il va falloir que tu sois patiente pour ma future visite chez toi !!!
    J'écris à l'instant depuis mon poste de travail avant les horaires d'embauche et j'ai publié ces deux derniers textes depuis un cyber café !!! Donc, ce n'est vraiment pas l'idéal, mais je compte bien me rattraper quand tout sera revenu dans l'ordre !!!
    Je te dis dans tous les cas à bientôt, je ne vais pas oublier ton passage !!!

    RépondreSupprimer
  10. A TOUS : TOUJOURS EN PANNE D'INTERNET CHEZ MOI, JE VOUS ECRIS DEPUIS MON POSTE DE TRAVAIL EN DEHORS DES HORAIRES DE TRAVAIL ET J'AI PUBLIE DEPUIS UN CYBER CAFE MES DEUX DERNIERS TEXTES !
    JE VIENDRAIS VOUS RENDRE VISITE A TOUS TRES BIENTÔT !!!

    RépondreSupprimer
  11. Joli et sans faux pas.
    Peut-on être plus amoureuse?
    Sans rire.
    Bel envoi qu'à la fin il touche.

    RépondreSupprimer
  12. Juste un lien vers un tango torride : http://www.youtube.com/watch?v=R7_rnucyZg8&feature=player_embedded
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  13. Olivier : merci, j'irais regarder ça tranquillemet depuis un cyber café ce week-end (toujours en panne d'internet !)
    Bonne journée !!!

    RépondreSupprimer
  14. Jeandler : NO COMMENT sur une partie du contenu de votre commentaire !!! :)
    Et comme d'habiture, vous avez beaucoup d'esprit !
    Cela me touche !

    RépondreSupprimer