Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)

Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu (proverbe gitan)
Ici c'est le printemps toute l'année !!!
Affichage des articles dont le libellé est L'attente. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est L'attente. Afficher tous les articles

dimanche 25 décembre 2011

Par toutes les saisons




"Sage, ce n'est pas une question de temps, c'est une question de cœur et le cœur n'est pas dans le temps."

Christian Bobin

vendredi 16 décembre 2011

L'attente rêvée

Click to play this Smilebox diaporama
Create your own diaporama - Powered by Smilebox
Diaporama generated with Smilebox



Montage de Mathilde Primavera.

mercredi 7 décembre 2011

Joyeuses perspectives
















« Le meilleur moment de l'amour, c'est quand on monte l'escalier. »

Georges Clemenceau



Mathilde Primavera.

vendredi 2 septembre 2011

Je saurais attendre





"Ce n'est qu'au prix d'une ardente patience que nous pourrons conquérir la cité splendide qui donnera la lumière, la justice et la dignité à tous les hommes. Ainsi la poésie n'aura pas chanté en vain."  

Arthur Rimbaud


"La patience est la clé de la délivrance."  

Naguib Mahfouz


"La patience commence avec des larmes, et, à la fin, sourit."  

Ramon Llull



"La patience est la plus grande des prières."  

Bouddha




Mathilde Primavera.

mardi 21 juin 2011

Leçon de séduction n° 21







Pas ceci, pas cela, pas comme ci, pas comme ça et patati et patata !
Les grandes lignes que vous aurez prédéfini pour choisir votre partenaire seront toujours inutiles car votre intellect ne fera jamais le poids face aux grandes valeurs qui sont ancrées jusqu'au plus profond de vos cellules et qui transparaitront avec l'émergence de l'intelligence de deux cœurs.
Devant la reconnaissance de deux âmes jumelles, vous ne serez jamais qu'un spectateur ravi et abasourdi.
Tout au plus, vous pourrez remercier les entités invisibles positives, les "dieux", de vous avoir offert une telle bénédiction, et ce, même si forcément c'est parce-que vous avez voulu que avez obtenu et que vous récoltez ce que vous avez semé.
Patience et bienveillance ont du sens.
Alors par pitié, arrêtez de recenser !






Mathilde Primavera.

mercredi 23 février 2011

La vie tulmutueuse des halls de gare (3)



"Une gare est le plus bel endroit pour des retrouvailles, parce que c'est normalement le lieu des séparations. En se retrouvant dans une gare, on a l'impression de conjurer le mauvais sort."  

Daniel Poliquin






"Le Temps nous égare Le Temps nous étreint Le Temps nous est gare Le Temps nous est train."  

Jacques Prévert





"Je vais te dire un grand secret : Je ne sais pas parler du temps qui te ressemble. Je ne sais pas parler de toi je fais semblant. Comme ceux très longtemps sur le quai d'une gare qui agitent la main après que les trains sont partis et le poignet s'éteint du poids nouveau des larmes."

Louis Aragon






"Songe qu'avant d'unir nos têtes vagabondes, - nous avons vécu seuls, séparés, égarés, - et que c'est long, le temps, et que c'est grand, le monde, - et que nous aurions pu ne pas nous rencontrer."

Paul Géraldy





"Et je l'ai laissé partir. J'aurais pu sortir les mains de mon manteau. J'aurais pu l'entourer de mes bras. J'aurais pu les garder autour de lui jusqu'à ce que le train ait quitté la gare. Ça n'aurait pas été difficile. J'aurais pu simplement le retenir, le serrant si fort dans mes bras que personne n'aurait osé le dégager de mon étreinte."

Kate Walbert







"Si l'on habite près d'une gare, cela change complètement la vie. On a l'impression d'être de passage. Rien n'est jamais définitif. Un jour ou l'autre, on monte dans un train."

Patrick Modiano







Mathilde Primavera.

samedi 19 février 2011

La vie tulmutueuse des halls de gare (2)




Pour Franck, Jibéa et Sofie et tous ceux qui aiment ce grand poète, au moins, autant que nous !


Mathilde Primavera.

mercredi 24 novembre 2010

Nuits d'absence




II est des nuits où je m'absente
Discrètement, secrètement...
Mon image seule est présente
Elle a mon front, mes vêtements...
C'est mon sosie dans cette glace
C'est mon double de cinéma...
À ce reflet qui me remplace
Tu jurerais... que je suis là...

Mais je survole en deltaplane
Les sommets bleus des Pyrénées
En Andorre-la-Catalane
Je laisse aller ma destinée...
Je foule aux pieds un champ de seigle
Ou bien, peut-être, un champ de blé
Dans les airs, j'ai croisé des aigles
Et je croyais leur ressembler...


Le vent d'été, parfois, m'entraîne
Trop loin, c'est un risque à courir
Dans le tumulte des arènes
Je suis tout ce qui doit mourir...
Je suis la pauvre haridelle
Au ventre ouvert par le toro...
Je suis le toro qui chancelle
Je suis la peur... du torero...
Jour de semaine ou bien dimanche?
Tout frissonnant dans le dégel
Je suis au bord de la mer Blanche
Dans la nuit blanche d'Arkhangelsk...
J'interpelle des marins ivres
Autant d'alcool que de sommeil:
"Cet éclat blême sur le givre
Est-ce la lune... ou le soleil?"

Le jour pâle attriste les meubles
Et voilà, c'est déjà demain
Le gel persiste aux yeux aveugles
De mon chien qui cherche ma main...
Et toi, tu dors dans le silence
Où, sans moi, tu sais recouvrer
Ce visage calme d'enfance
Qui m'attendrit... jusqu'à pleurer...

Il est des nuits où je m'absente
Discrètement, secrètement...
Mon image seule est présente
Elle a mon front mes vêtements...
C'est mon sosie dans cette glace
C'est mon double de cinéma
À ce reflet qui me remplace
Tu jurerais... que je suis là...

Il est des nuits, où je m'absente
Discrètement, secrètement...
Mon image seule est présente
Elle a mon front mes vêtements...
C'est mon sosie dans cette glace
C'est mon double de cinéma
À ce reflet qui me remplace
Tu jurerais... que je suis là...

Léo Ferré



Mathilde Primavera.

lundi 22 novembre 2010

Une qualité bien hypocrite





"Patience. Forme mineure de désespoir, déguisée en vertu."
Ambrose Bierce

"La patience rend tolérable ce qu'on ne peut empêcher."  
Horace


"La patience est l'art d'espérer."  
Vauvenargues




Mathilde Primavera.

jeudi 18 novembre 2010

Des histoires de train




Aucun express ne m'emmènera
Vers la félicité
Aucun tacot n'y accostera
Aucun Concorde n'aura ton envergure
Aucun navire n'y va
Sinon toi

Aucun trolley ne me tiendra
Si haut perché
Aucun vapeur ne me fera fondre
Des escalators au chariot ailé
J'ai tout essayé
J'ai tout essayé

[Refrain] :
J'ai longé ton corps
Épousé ses méandres
Je me suis emporté
Transporté
Par delà les abysses
Par dessus les vergers
Délaissant les grands axes
J'ai pris la contre-allée
Je me suis emporté
Transporté

Aucun landau ne me laissera
Bouche bée
Aucun Walhalla ne vaut le détour
Aucun astronef ne s'y attarde
Aucun navire n'y va
Sinon toi

[Refrain]

Aucun express ne m'emmènera vers
la félicité
Aucun tacot n'y accostera
Aucun Concorde n'aura ton envergure
Aucun navire n'y va
Aucun

[Refrain]




"On prend toujours un train pour quelque part. Au bout du quai flottent des mains et des mouchoirs."
Gilbert Bécaud


Mathilde Primavera

mardi 16 novembre 2010

Une longue attente




"Pendant l'insomnie, je me dis, en guise de consolation, que ces heures dont je prends conscience, je les arrache au néant, et que si je les dormais, elles ne m'auraient jamais appartenu, elles n'auraient jamais existé."  

Emil Michel Cioran




"Malheur à l'incroyant qui, face à ses insomnies, ne dispose que d'un stock réduit de prières !"  

Emil Michel Cioran



"L'insomnie est une amante au sexe carnassier... Les draps sont des suaires de solitude."  

Pierre Drachline







Mathilde Primavera.

dimanche 29 août 2010

Renouvellement





Je n'ai jamais accordé d'importance au nouvel an car je ne sens pas un renouvellement flagrant dans cette période plongée au cœur de l'hiver.
Je considère la Saint-Sylvestre comme une fête obligatoire qui finit de vous achever alors que tout votre être aspire à l'hibernation.
Et même s'il m'est arrivé quelques fois de marquer l'occasion, je n'ai jamais eu l'inconscience d'enfiler une robe du soir sous mon manteau.
Vous ne croyez tout de même pas que je vais risquer une pneumonie dans un pays où le mistral peut souffler jusqu'à 100 kilomètres heure ?
Et si le 31 décembre est aussi un prétexte pour se réunir en famille, entre amis, alors je propose de laisser le libre choix de la date pour célébrer la nouvelle année et de renouveler l'opération aussi souvent que cela vous plaira.





En revanche, personne ne peut nier la rentrée scolaire, universitaire, professionnelle et même littéraire.
Le mois de septembre ne nous laisse pas trop la possibilité d'être insouciant, il demande plutôt une concentration pour préparer le terrain pour tous les mois qui vont suivre.
Bien réussir sa rentrée c'est comme miser sur l'avenir.
C'est d'ailleurs généralement l'époque où on songe à une activité de loisir, ou à s'orienter vers une nouvelle.
Nous nous appliquons à faire peau neuve.





Je n'échappe pas à la règle.
J'ai acheté une robe et des chaussures.
Un agenda, aussi.
J'ai préparé ma besace.
Je tente de faire des exercices de respiration.
En vain.
Je suis aussi traqueuse que le jour de ma rentrée en sixième.
Aujourd'hui j'ai 11 ans.
Demain, je démarre un nouveau boulot !



Photos et texte de Mathilde Primavera.

samedi 3 juillet 2010

Un jour...



"Derrière l'attente, il y a tout : la permission gratuite d'évoquer un beau visage ou de dialoguer avec une ombre." Dominique Blondeau




"Nous pouvons vivre seuls, pourvu que ce soit dans l'attente de quelqu'un." Gilbert Cesbron




"Dans l'attente on souffre tant de l'absence de ce qu'on désire qu'on ne peut supporter une autre présence."
Marcel Proust
Extrait de A la recherche du temps perdu




Photos de Mathilde Primavera.

mercredi 20 janvier 2010

Une attente interminable



























Vous pouvez attendre dans une salle prévue à cet effet, qu'elle soit agréable, ou non, chez le médecin, le dentiste, le psy, dans un organisme social, ou privé et votre éventuel futur employeur.
Vous avez beau rêvasser, faire vos comptes, lire les potins du magazine féminin datant de 1994, votre roman actuel préféré, un article passionnant sur le dernier sujet qui vous intéresse vivement, méditer avec comme support le parquet vieillissant fraichement ciré, ou non, votre manteau soigneusement plié sur votre genou, toute cette attente aussi longue soit-elle, ne sera jamais aussi longue que l'attente interminable du futur baiser.
L'amour n'existe pas, il n'y a que des preuves d'amour.
Pour une fois que je ne suis pas allée chercher la citation précise avec son auteur, ne m'en veuillez pas, les jours se suivent et ne se ressemblent pas.
Oh non !



Photo et texte de Mathilde Primavera.

mardi 19 janvier 2010

Ne jamais se fier aux apparences












































A quoi pensez-vous Mesdames, Messieurs, quand vous apercevez quelqu'un tout seul ?
Le plaignez-vous de sa certaine solitude ?
L'imaginez-vous en train de stationner pour une raison qui vous échappe, ou au contraire vous abandonnez-vous très facilement dans un scénario digne d'un film à suspens ?
Ne se pourrait-il pas qu'il puisse aussi, dans un élan d'impatience, être arrivé en avance à un rendez-vous ?
Pour voir qui ?
Moi j'ai ma petite idée, mais je ne suis pas vous.
Alors, qu'en dites-vous ?



Photos et texte de Mathilde Primavera.